Qu’est ce que la cuisine moléculaire ?

Qu’est ce que la cuisine moléculaire ?

Qu’est ce que la cuisine moléculaire ?

Ah la cuisine.. Les épices, les goûts, les saveurs, les odeurs, la cuisine peut être presque considéré comme un art. Des grands fourneaux des restaurants étoilés aux petites cuisines turques et indiennes ouvertes jusqu’à 6h du matin, il y en a pour tous les goûts. La France, de plus, belle république et pays des droits de l’homme est considéré comme le pays de la cuisine, maître; avec les italiens des arts culinaires. Alors oui, la cuisine française est riche et variée, de la blanquette au foie gras, en passant par la fondue et le ragoût, mais elle abrite aussi toutes les cuisines du monde entier. Des restaurants grecs au spécialités brésiliennes, en passant par la russie et l’Afrique, sans oublier la masse considérable de restaurants asiatiques, vos choix seront comblés. Quant aux plus audacieux, à ceux que rien n’impressionne, vous pourrez satisfaire votre imagination et votre penchant pour le bizarre avec la cuisine moléculaire. Située à la croisée des mondes entre le bobo parisien et la science, entre le savant fou et le mangeur de quinoa, pénétrez dans un monde de petites portions, de substances incroyables et de goûts pour le moins… Étranges…

La cuisine moléculaire est avant tout une discipline scientifique. Elle s’occupe d’observer et de constater les phénomènes chimiques qui se produisent lors des préparations culinaires. Alliant haute gastronomie et physique/chimie, elle permet une approche différente des arts culinaires.

La cuisine moléculaire propose ainsi une explosion de saveurs dans la bouche, grâce à des mélanges chimiques et artificiels préparés par des cuisiniers et des scientifiques spécialisés. Mais attention, la cuisine moléculaire est à prendre au sérieux. Mal considérée dans le monde scientifique, elle reste une discipline respectable, qui demande technique, concentration, précision et d’autres mot en ion.

Plus sérieusement, la cuisine moléculaire permet également la compréhension de réaction physico-chimique qui se passent dans la casserole. Par exemple, lors de la confection d’une mayonnaise, les oeufs doivent monter et tenir pour que le mélange fonctionne. Ainsi, en décortiquant les différentes molécules qui entrent en action lors de la préparation de tels condiments, on peut comprendre certains procédés.

L’émulsion d’huile dans l’eau, que nous avons tous testé en classe de quatrième en cours d physique, est un exemple de procédé, extrêmement simple, étudié en cuisine moléculaire. Les molécules présentes dans l’huile sont hydrophiles, c’est à dire qu’elles “n’aiment pas” les molécules d’H2o. Elles se repoussent comme les deux pôles d’un aimant. On observe alors une polarité dans les molécules, ce qui permet de conclure à des nouvelles matières. En assemblant chimiquement les polarités, on parvient alors à faire tenir des molécules ensemble pour créer de nouveaux aliments, totalements inédits et jamais vu auparavant.

La cuisine moléculaire est donc très intéressante, passionnante, même si peu utile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *